Des manuels d’histoire en rupture

Louise Roy

Regards sur les sociétés

La cuvée des programmes d’études québécois en «Histoire et éducation à la citoyenneté» du début des années 2000 pour les élèves de 12-14 ans mettait l’accent sur le développement de compétences en histoire par l’analyse de 12 grandes périodes historiques allant de la sédentarisation à l’expansion du monde industriel.

Une équipe d’auteurs (Charles-Antoine Bachand, Patrick Poirier, Julia Poyet), sous la direction d’Alain Dalongeville, a conçu deux manuels destinés à cet enseignement et mettant en application l’approche par situations-problèmes prônée par le GFEN (Groupe français d’éducation nouvelle).

La collection Regards sur les sociétés propose donc aux enseignants et aux élèves des situations de recherche à partir d’un corpus de documents historiques, souvent de source première.  L’élève est ainsi amené à construire ses savoirs en remplissant la ou les missions proposées pour la période à l’étude et en faisant le bilan de ses découvertes avec des activités de synthèse portant sur les contenus historiques et les concepts en action.

Outre cette approche de type situations-problèmes, ce manuel propose une pluralité d’approches complémentaires à propos des sociétés de comparaison.

La démarche de ce manuel consiste dans un aller-retour entre présent / passé, comparaison avec d’autres réalités sociales du passé et retour au présent afin que l’élève puisse construire des compétences citoyennes.

(DALONGEVILLE, Alain, BACHAND, Charles-Antoine, POIRIER, Patrick et POYET, Julia, Regards sur les sociétés, Volumes 1 et 2, 2005 et 2006, Éditions CEC, Montréal, Québec.)